loader

« L’IDA concernera 20 à 25% des dossiers »

Germain Ayinda, directeur des Prestations à la SAAR.

Pouvez-vous rappeler ce qu’est l’indemnisation directe des assurés et à quoi elle sert ?

L’indemnisation directe des assurés (IDA) est la procédure par laquelle, à la suite d’un accident de la circulation routière impliquant   deux   véhicules assurés, un assureur de responsabilité civile automobile indemnise directement son assuré pour les dommages matériels qu’il a subis et qui ont été contradictoirement constatés par un procès-verbal (PV) de constat amiable. Il procède à cette indemnisation en lieu et place de l’assureur du tiers civilement responsable contre lequel il exercera après paiement, un recours partiel ou sans partage. De cette longue définition, il convient de retenir que le système IDA ne peut jouer que lorsqu’un accident de la circulation, aux conséquences exclusivement matérielles, oppose deux véhicules assurés; survient sur le territoire camerounais ; porte sur des dommages dont l’évaluation ne saurait excéder 500 000 F; est matérialisé par un PV de constat amiable (en lieu et place de celui de police ou de gendarmerie). Cette procédure permet une prise en charge rapide de l’assuré qui a subi les dommages par son assureur direct. Elle rend également l’assuré maître de son destin car il se charge lui-même de dresser le PV de constat amiable. La même procédure permet à l’assureur d’accélérer la cadence de règlement des dossiers matériels tout en fidélisant sa clientèle.

Comment s’est déroulée la première année durant laquelle votre compagnie l’a expérimentée ?

En fait, la convention IDA qui est signée entre les compagnies d’assurances est véritablement entrée en application en novembre 2017. Avant cela, nous avons sensibilisé les différents acteurs que sont les assurés et le personnel des services de production, formé les gestionnaires des sinistres, distribué des modèles de procès-verbal aux automobilistes... Il s’agit d’une sensibilisation permanente. Un autre séminaire va d’ailleurs se tenir à ce sujet. Il n’y a pas encore de statistiques à partager. L’opération concernera 20 à 25% des dossiers matériels traités annuellement.  

Comment pensez-vous que cette réforme peut évoluer en ce qui concerne votre entreprise ? 

Le succès de cette vaste opération dépendra de la maîtrise par les assurés, de la procédure édictée pour dresser les PV de constats amiables. Les compagnies d’assurances s’étant engagées à indemniser les assurés dans les meilleurs délais avant de présenter leurs recours subrogatoires à la centralisation. L’IDA va de manière générale booster la branche automobile.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...