loader

Pétrole brut

Une remontée des cours au-delà des prévisions

De nombreuses institutions spécialisées prévoyaient déjà la poursuite de la hausse des cours du pétrole brut en 2018. Dans sa dernière édition du Commodity Markets Outlook, la Banque mondiale a situé le cours du baril de brut à 56 dollars, (29 958 F) en 2018 contre 53 dollars (28 356 F) en 2017, soit une augmentation de 4%. Mais au-delà de ces prévisions, le baril de pétrole a battu un nouveau record en franchissant la barre des 69 dollars (36 909,8 F) le 9 janvier dernier. Une première depuis 2014. Les experts sont d’avis que les récentes tensions entre les Etats-Unis et l’Iran (un des principaux producteurs de l’OPEP) ont quelque peu fait frémir le marché. De même que l’augmentation de la demande, provoquée entre autres par la vague de froid qui sévit en Amérique du Nord. Nonobstant ces facteurs qui ont conduit à l’envolée des cours, l’année 2018 devra être équilibrée dans son ensemble en termes d’offre et de demande, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE). On observera ainsi un accroissement de la demande accompagné d’un épuisement des stocks disponibles. Par ailleurs, la politique des quotas adoptée par les pays membres de l’OPEP devrait contribuer à stabiliser le marché. Une occasion pour ces pays producteurs de sortir quelque peu la tête de l’eau après une longue période de chute des cours. Pour le cas spécifique du Cameroun, la Société nationale de raffinage (Sonara) a enregistré une perte de 31,02 milliards de F en 2016.

 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire