loader

Est : Sept tonnes de semences pour les associations de femmes

Ce don, obtenu de partenaires, est mis à la disposition des dames de la Coordination des association

La Coordination des associations pour la promotion du genre et du développement de l’Est (Cap Gedd) va entamer la prochaine saison agricole avec sept tonnes de semences améliorées de maïs. Un don obtenu auprès de partenaires grâce à la mobilisation et au plaidoyer menés par les responsables de cette jeune association créée en septembre 2017, à Bertoua. Le principal fournisseur des semences est le ministère de l’Agriculture, qui a compris la détermination de ces dames de l’Est, à faire de l’agriculture un moyen sûr d’enrichissement et d’épanouissement. Ainsi, Cap Gedd dispose de 17 hectares de terrain pour lancer ce projet dans tout le département du Lom et Djerem. Ce qui illustre l’ambition de ce réseau de promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat et le leadership chez les femmes issues de huit arrondissements de ce département.

Lors de leur assemblée générale tenue à Bertoua, le 13 janvier dernier, un plan d’action a été élaboré. Priorité est donnée à la production et la commercialisation d’au moins 200 tonnes de maïs dès cette année. En outre, la mutualisation et le partage d’informations seront prioritaires. Notamment dans le volet production de manioc. « Nous sommes des femmes leaders, nous avons beaucoup à apporter dans le développement de notre pays. Il nous faut utiliser les opportunités que nous avons autour de nous, pour que notre partition soit effective, comme nous y encourage le chef de l’État, dans la construction de notre pays », a indiqué Leocadie Flora Ndolike Gbakoe, coordonnatrice générale du réseau. Les délégués des sectorielles de l’agriculture, des PME, de la promotion de la femme leur ont assuré un accompagnement de proximité, pour atteindre l’objectif de faire des dames de l’Est des entrepreneurs valables.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire