loader

Sénégal : Près d’un milliard de F pour les PME

Les fonds serviront à accompagner au moins 80 entreprises du secteur des technologies de l’informati

Le Sénégal veut développer son potentiel numérique et exporter son savoir-faire en la matière. Grâce à l’appui du Royaume des Pays-Bas, d’un montant de 1,7 million de dollars (environ 914 millions de F), le pays a lancé le projet NTF (Netherlands trust fund) Sénégal, rendu à sa quatrième phase. Au cours de cette phase, l’ambition du Sénégal est d’accompagner 80 PME et start-ups vers la conquête des débouchés internationaux. Concrètement, il s’agira de faciliter la connexion de ces structures aux marchés internationaux, à travers un accompagnement qui comprendra plusieurs modules. S’exprimant sur la chaîne de télévision Africa 24, Diabel Ndaw, coordonnateur du projet NTF-IV Sénégal a précisé de prime à bord qu’il ne s’agit pas d’un fonds mis à la disposition des PME et des start-ups. Cet investissement servira plutôt à accompagner lesdites entreprises dans la structuration de leurs activités, l’élaboration d’un plan marketing pour l’exportation et la promotion des produits et services, des rencontres B2B à travers le monde et la facilitation des relations avec les potentiels investisseurs. Par ailleurs, ces 80 PME bénéficieront des différentes formations en ligne du Centre du commerce international (ITC). 

D’une durée de quatre ans, le projet NTF-IV vise l’amélioration de la compétitivité du secteur numérique sénégalais. Il est question, par exemple, d’augmenter à 10% la contribution de ce secteur au PIB du pays qui était de 8% en 2016. Par ailleurs, l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX), l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (OPTIC), les structures en charge de l’accompagnement de ces PME seront également mises à niveau afin d’améliorer la qualité des services offerts aux PME qui représentent 80 à 90 % du tissu économique sénégalais. La sélection des bénéficiaires de ce projet se fera après le 19 janvier prochain, date limite de soumission des candidatures.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...