loader

Management des entreprises : Les avantages de la transformation digitale

Le passage à cette technologie est devenu inéluctable pour toute structure qui envisage sa croissanc

C’est un peu le sujet à la mode au sein des entreprises. La transformation digitale, loin d’être un concept venu pour exclure certains de la grande avancée des technologies de l’information et de la communication (TIC), reste une préoccupation de premier plan pour les établissements qui souhaitent tirer profit de « ce monde de plus en plus connecté ». La transformation digitale d’une entreprise s’applique de ce fait aussi bien aux équipements informatiques qu’à la relation client, au marketing et au contenu numérique, au stockage des données dans le cloud, aux moyens de paiement, à la stratégie social media (Twitter, Instagram, Facebook, etc). Afin de réussir sa transformation digitale, une entreprise doit vérifier plusieurs points (ressources informatiques, utilisation de ces ressources et profil des salariés) et se poser les bonnes questions en fonction de son secteur d’activité. A l’échelle d’une plus petite entreprise ou d’une TPE (Très petite entreprise), la transformation représente un véritable défi.

Selon une enquête de l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (APME) sur la modernisation des entreprises par les TIC réalisée en 2016 auprès de 1000 entreprises, 70% des PME disposent d’un parc informatique. C’est-à-dire que dans les activités quotidiennes, ces entreprises utilisent des ordinateurs. L’enquête revèle que seulement 45% de ces entreprises ont accès à Internet. Plus de la moitié n’avait pas de site internet durant la période de l’enquête. D’autre part, les résultats de l’enquête ont établique 35% utilisent effectivement Internet dans leurs transactions commerciales et marketing. 

Actuellement, la situation n’est pour autant pas calamiteuse, car selon l’APME, « 60% de PME ont atteint la moyenne dans le processus de digitalisation. 30% d’entre elles sont les mieux loties puisqu’ayant un bon niveau dans le processus de la transformation digitale de leurs services et process ». Conscient de l’environnement qui nécessite ce passage obligatoire, les promoteurs des Pme ont vite fait, calculette en main, de faire le point sur ce que cela pourrait leur coûter. « Actuellement, 85% des moins de 40 ans utilisent les réseaux sociaux au Cameroun. Près de trois millions de Camerounais ont accès à Internet dont 1,5 million sont des utilisateurs d’Internet », reconnait Christian Atangana, promoteur d’une start-up spécialisée dans le commerce en ligne. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...