loader

Bogo : 60 projets à réaliser en 2018

Le secteur de l’eau et de l’énergie se taille la part du lion avec 24 projets. L éducation de base n

Dans la commune de Bogo, c’est une enveloppe budgétaire de 1 milliard 38 millions 987 mille 598 FCFA qui a été retenue pour cette année 2018. Le maire, El-Hadj Ahmadou Ousmanou et ses autres conseillers municipaux font la part belle aux projets du ministère de l’Eau et de l’Energie. Soit un total de 24 projets sur les 60 retenus. En priorité, la construction des forages, des latrines et des branchements au château d’eau. Dans le domaine de l’éducation de base, 15 projets doivent être réalisés au courant de l’année. Il est par ailleurs annoncé la construction des salles de classe et des blocs de latrines dans plusieurs localités. 

Les travaux publics, le développement urbain et l’habitat suivent avec quatre projets pour chacun de ces départements ministériels. Dans cet ordre d’idées, on parle de la construction d’infrastructures de développement à l’instar de l’hôtel de ville de Bogo et de la cité municipale, sans oublier les hangars des marchés et l’entretien des radiers. Les ministères en charge des Domaines, de la Santé publique, des Forêts ont aussi retenu l’attention des conseillers municipaux de la commune de Bogo. Ici, on a respectivement prévu la transformation d’un hangar en 12 boutiques, l’équipement en matériels de santé du centre de santé intégré de Zinabalang et un appui à la poursuite de l’opération « Sahel vert » à Bogo. Autant de projets qui, s’ils sont réalisés, auront un impact positif sur la vie des populations de cette municipalité.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...