loader

Mbalmayo : 700 millions de F pour le marché central

La commune locale poursuit l’aménagement urbain en insistant sur les activités commerciales.

Le 30 novembre dernier, la commune de Mbalmayo, situé à 48 km de Yaoundé a adopté son budget pour 2018. Il se chiffre en recettes et en dépenses à 1,348 milliard de F. Au vu des attentes des populations locales, la réhabilitation totale du marché central de Mbalmayo est une priorité cette année. En effet, selon le maire Dieudonné Zang Mba Obele « pour mener à bien toute activité humaine, il importe que le lieu de tous les brassages et des échanges épouse les standards modernes ». C’est ainsi que les débats durant le conseil municipal, ont  permis de consentir l’affectation de 700 millions de F à cette fin. 

Outre la mise en place de ces infrastructures modernes de commerce, la municipalité entend aménager la vallée de Nkonla, pour développer  la pisciculture. Pour ce faire, le soutien du FEICOM et de la Coopération allemande sera d’un précieux apport. Car pour vulgariser la pisciculture et la pêche dans la vallée de Nkonla où se trouve une rivière qui se jette dans le Nyong, il faut l’aménager. C’est le sens de la mise en place de 50 étangs avec un grand lac de cinq hectares. Pour le maire, « ce sera le laboratoire du poisson Kanga, une espèce trés prisée dans la localité  ».

Outre ces deux grands projets, s’ajoute la sécurité de la ville. Pour lutter contre l’insécurité, la commune envisage d’éclairer les principaux axes de la ville en lampadaires. « Nous avons obtenu un financement de 50 millions de F du gouvernement pour réaliser ce projet d’éclairage public. Nous allons installer 250 lampadaires », indique le maire. La réhabilitation de la gare routière, l’accès à l’eau potable pour tous et à l’électricité n’est pas en reste. Une grande pépinière est envisagée pour promouvoir la culture du cacao. Pour cela, une dizaine de jeunes de cette municipalité ont déjà été formés afin de bénéficier de 2500 plants de cacao pour créer deux hectares de plantations. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...