loader

Ngaoundal : Trois grands projets ciblés

Avec un budget de 385 532 687 F, la municipalité veut générer les recettes propres pour réaliser ses

Malgré le titre remporté dans la 3e catégorie sur 18 communes de la région de l’Adamaoua au Guichet performance organisé par le PNDP, la commune de Ngaoundal n’entend pas s’arrêter à mi-chemin. Son exécutif communal veut générer ses ressources propres pour réaliser ses projets futurs. A ce titre, son budget 2018 s’élève à la somme de 385 532 687 F. Il est axé sur les projets sociaux de base notamment l’éducation, la santé, l’eau, l’assainissement et les infrastructures routières. De ce fait, la municipalité affiche un intérêt particulier à trois projets d’envergure. Il s’agit du désenclavement des zones de production avec la construction de la route Pangar- Ngaoundal et la réhabilitation des pistes rurales, de la réalisation du lotissement municipal et de la mise en place d’un système d’adduction d’eau dans la ville de Ngaoundal. 

Des projets porteurs pour la commune. La municipalité espère plus de 2000 abonnés pour son projet d’adduction d’eau potable. Réputée comme zone agropastorale avec une soixantaine de villages, la construction et la réhabilitation des pistes rurales va permettre le désenclavement des zones de production. Ce qui favorisera l’accès aux marchés hebdomadaires, sources de collecte des recettes communales. Ville attractive et peuplée, le projet de lotissement municipal va contribuer au développement de la ville et améliorer les conditions de vie de ses populations.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...