loader

Bertoua 1er : Priorité aux chantiers routiers

Avec 611 millions de F, cette collectivité locale compte bien améliorer le quotidien de ses populati

A la commune de Bertoua 1er, les priorités de 2018 sont arrêtées depuis le 20 décembre dernier. C’était à l’occasion du vote du budget de cette municipalité. Il s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 611 499 200 F. Une enveloppe qui permettra à l’exécutif municipal de poursuivre « la modernisation de la cité, ainsi que l’amélioration des conditions de vie » de ses 110 mille âmes, tel qu’entamées depuis 2013. D’après le maire Olivier Cromwell Bembell D’Ipack, la campagne d’entretien routier, la construction, la gestion et l’aménagement des points d’eau vont s’intensifier. Tout comme les équipements des écoles, des centres médicaux en matériels nécessaires. De la même manière, la prise en charge des nécessiteux, l’organisation de stages de vacances en vue de permettre aux plus démunis de faire leurs études, l’organisation des campagnes médicales gratuites. 

Autre priorité et non des moindres : la construction de l’hôtel de ville dont les travaux ont démarré et vont s’accélérer en 2018 (l’enveloppe dudit hôtel est passée de 80 à 360 millions de F). La baisse budgétaire de l’ordre de 244 millions de F (856 millions en 2017) ne faiblit pas la volonté de cette commune d’arrondissement d’offrir un cadre meilleur aux populations. « Ces actions vont se poursuivre. Il n’est pas question de songer à un temps additionnel… Il faut marquer le maximum de buts avec cette garantie d’accéder au second tour », a projeté Me Bembell Olivier. Le préfet du Lom-et-Djérem, Yves Bertrand Alienou Awounfac, a félicité l’édile pour son dynamisme et l’a encouragé à aller de l’avant, pour que le bien-être des populations soit toujours une priorité. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire