loader

Extrême-Nord : Plus de 35,5 milliards de F en 2018

Entre infrastructures routières, électriques et sociales, la région est servie en 2018.

Dans le journal des projets 2018, l’Extrême-Nord s’en tire avec 716 projets, pour une enveloppe de plus de 35,5 milliards de F. Pour la répartition entre les six départements, le Diamaré s’en tire à bon compte avec plus de 15,5 milliards de F (15 512 108 600 F), tandis que le Mayo Tsanaga bénéficie de 1 602 127 000 F. 11 milliards de F ont été affectés aux travaux de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousseri, d’un linéaire de 205km (dont 10 milliards issus d’un financement extérieur et un milliard issu de crédits propres). La réhabilitation de la route Maroua-Mora va coûter cinq milliards de F. Le camp des réfugiés de Minawao va pour sa part bénéficier d’un projet d’électrification rurale (phase 2) à hauteur de 100 millions de F. D’autres actions d’envergure concernent la mise en œuvre du Projet d’urgence de lutte contre les inondations dans l’Extrême-Nord (PULCI), pour un montant de 2,270 milliards de F et le Projet d’électrification de 16 villages en zone rurale et péri-urbaine dans dix communes de la région (PREPEN), pour un montant de 268 millions de F.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...