loader

Transactions commerciales : La monnaie électronique plus sollicitée

Plus de 2000 milliards de F de transactions enregistrées au Cameroun en 2017 selon la BEAC. La Banqu

Les données de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) révèlent un usage accru de la monnaie électronique. Dans la zone Cemac, elle a été utilisée sur plus de 200 millions de transactions de janvier à septembre 2017 contre 98 millions en 2016. Selon, l’« Etat des systèmes de paiement par monnaie électronique dans la Cemac Janvier-Septembre 2017 », 2224,7 milliards de F ont circulé via des transactions de monnaie électronique au Cameroun, soit plus de 70% de cette activité dans la zone Cemac. La Banque centrale vient de donner son accord à BGFI Bank Cameroun pour exercer des activités d’émission de monnaie électronique. Elle rejoint ainsi la  BICEC, Afriland First Bank, UBA, Ecobank, CBC. Société générale ayant cessé la commercialisation de son porte-monnaie électronique en 2014.

Selon la BEAC, « la monnaie électronique est définie en zone Cemac comme une valeur monétaire stockée sur un support sous forme électronique contre remise de fonds de valeur égale, qui peut être utilisée pour effectuer des paiements à des personnes autres que l’émetteur, sans faire intervenir des comptes bancaires dans la transaction ». Le Dr Fabien Clive Ntonga Efoua, enseignant-chercheur, spécialiste des questions monétaires, ajoute que la « monnaie électronique désigne la monnaie scripturale qui circule par l’intermédiaire des systèmes informatiques dont se sont dotés les organismes bancaires ».

D’après la BEAC, la monnaie électronique circule au Cameroun sous forme de Mobile Money et de cartes prépayées. Dans l’espace financier local, la monnaie électronique apparaît essentiellement comme un instrument de paiement électronique.  Elle est, en effet,  utilisée pour des services tels que le paiement des factures d’électricité, l’achat des titres de transport, du crédit téléphonique, les courses etc. Dans une moindre mesure, la monnaie électronique est également utilisée dans des transferts de fonds. Au-delà de ces usages, le Dr Fabien Clive Ntonga Efoua souligne que la monnaie électronique permet aux banques d’accéder à de nouveaux marchés et de dynamiser les marchés financiers.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...