loader

Communauté urbaine de Yaoundé : Près de 4 milliards de F pour la CAN 2019

L’accent sera mis sur l’acceuil des hôtes lors de la fête du football africain qu’organise le Camero

Pour le conseil de communauté, la ville aux sept collines doit offrir ce qu’elle a de mieux et de bien. Cela passe par sa coquetterie que doit instamment travailler le délégué du gouvernement en cette année qui précède la fête du football africain. Lors du conseil de la communauté du 15 décembre dernier, tous les grands conseillers ont insisté sur l’accueil que doit réserver Yaoundé à tous ses visiteurs. A l’issue des débats, le budget de la communauté urbaine de Yaoundé (CUY) a été arrêté à la somme de 22,69 milliards de F dont 3,665 milliards de F accordé aux dépenses relatives à l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2019). Cette enveloppe budgétaire qui connaît une hausse de 872 millions de F par rapport à 2017, soit 3,9% d’augmentation en valeur relative n’est pas fortuite. Les chantiers de la communauté urbaine sont nombreux. A commencer par l’entretien de la voirie urbaine. De même que l’aménagement des espaces de détente, la lutte contre le désordre urbain, l’éclairage public, l’adduction d’eau potable, l’aménagement des espaces verts, la réhabilitation des feux de signalisation, l’achèvement des constructions de certains marchés, la réhabilitation des stations d’épuration, la maîtrise du cours d’eau Mfoundi. 

Pour mener à bien ces projets, la taxe foncière sera la principale source de recettes devant la patente et les autres impôts. De l’avis de Gilbert Tsimi Evouna, premier magistrat municipal de Yaoundé, le défi de l’hygiène et de la salubrité doit être relevé. Afin de contribuer aux charmes de la ville, le ramassage des ordures connaîtra cette année une innovation. Car, le secteur est désormais ouvert à la concurrence. Toutefois, insiste-le délégué du gouvernement : « Il nous appartient tous en tant que citoyens, d’être responsables dans nos actes de tous les jours. Nous avons une responsabilité commune de montrer à la communauté sportive africaine et internationale que nous savons aussi bien accueillir que garder notre ville propre ». Avec plus de 1,8 tonne de déchets produits chaque jour dans la ville de Yaoundé, les grands conseillers ont promis de sensibiliser dans les quartiers afin que ces déchets soient bien « traités à partir des ménages ». La police municipale sera donc bien outillée pour accompagner ces grands projets de 2018, année charnière de la CAN 2019.

 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...