loader

« Une bonne nouvelle pour la concurrence »

Nzuassa Nzegue Raoul,directeur adjoint du supermarché Casino à Yaoundé.

« Lorsqu’on fait les

affaires, on s’attend tôt

ou tard à ce que des

gens fassent comme

vous ou bien mieux

que vous. C’est de

bonne guerre. Il faut

bien le relever, notre

pays attire les inves-
tisseurs et le secteur

des hypermarchés en

est un des créneaux

porteurs. Pour moi, la

venue de Carrefour est

une bonne chose. Car, parfois la concurrence est bonne

pour voir autrement et se remettre en cause en temps

et en heure. Je suis d’autant plus content parce que cela

va générer des emplois pour les Camerounais. A cela, on

peut en tirer un point positif et bénéfique pour tout le

monde d’ailleurs. Si Carrefour s’installe au Cameroun, cela

prouve aussi que notre pays se porte très bien. Sur le plan

économique, c’est une bonne chose pour la concurrence. Il

n’y a aucun souci à se faire de mon point de vue car chacun

trouvera son compte. Toutefois, cela va nous permettre de

réfléchir deux fois plus qu’avant. Ce qui fait ma fierté, c’est

aussi de savoir que notre pays a été choisi par les promo-
teurs de cet hypermarché pour implémenter un centre

commercial de cet acabit. De toutes les manières, nous

allons nous compléter. »

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...