loader

Communauté Urbaine d’Ebolowa : Un budget en baisse de près de 40%

La lutte contre le désordre urbain, la poursuite du chantier de construction de l’hôtel municipal et

Le budget 2018 de la Communauté urbaine d’Ebolowa adopté le 4 décembre dernier est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 2 430 000 000 F contre 3 982 500 000 F en 2017. Soit une contraction sensible de 1 552 500 000 F en valeur absolue et -39.98% en valeur relative. Le Délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine d’Ebolowa, Guy Roger Zo’o Olouman, par ailleurs président du conseil de communauté a en même temps dévoilé les actions retenues dans le cadre du plan de campagne 2018. Il s’agira notamment de l’hygiène et salubrité, de la lutte contre le désordre urbain, la poursuite du chantier de construction de l’hôtel municipal et de la grande salle de fêtes…

Au vue de la récession budgétaire que va connaître la communauté urbaine d’Ebolowa, Guy Roger Zo’o Olouman a annoncé certaine mesures d’accompagnement qui iront d’une compression à une suspension du paiement de certains avantages, proportionnellement à la contraction du budget. De la même manière, a précisé le président du conseil de communauté, les concours financiers attendus ne seront plus mentionnés au budget de la communauté urbaine, ceci, jusqu’à leur réalisation effective. Rachel Ngazang, épouse Akono, préfet de la Mvila, qui a assisté aux travaux, s’est dite satisfaite du bon déroulement de la session et, a apprécié l’initiative de la communauté urbaine, de se doter des tracteurs pour l’assainissement de la zone urbaine.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...