loader

Bandjoun : La commune mise sur ses ressources propres

Le budget 2018 adopté le 15 décembre dernier à 774 millions de F environ, va permettre d’améliorer l

Le plan de campagne et d’investissement de la commune de Pete Bandjoun en 2018 prévoit, outre la réhabilitation des forages, l’entretien et l’équipement de l’éclairage public, l’entretien routier sur une distance de 70 km, l’augmentation des subventions dévolues au secteur social et éducatif… Ces projets ont été adoptés le 15 décembre 2017 lors de la séance du conseil municipal centré sur l’examen et le vote du budget. Un budget de 774 millions (774 170 144 F) a été arrêté pour financer ces initiatives. Il connait une baisse de 5,18% par rapport à celui de l’exercice précédent qui était de 816 540 672 F.

60% de ce budget est consacré au fonctionnement et 40% à l’investissement. Pour une exécution optimale de ce budget programmé sur les fonds propres de la commune, le conseil municipal prescrit la valorisation du patrimoine communal (rentabilisation des engins lourds, de la carrière, densification de la collecte des impôts et taxes dans les espaces marchands). Les 35 logements sociaux programmés depuis quelques années à hauteur de 672 millions de F, une fois finalisés, vont être aussi une source d’entrée de devises pour la mairie. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...