loader

Action SAFACAM

Une chute constante en 2017

Dans une philosophie d’investissement et d’approche boursière, la bourse se partage entre des investisseurs à long terme et les day traders qui viennent pour des plus-values rapides. La perspective d’un gain rapide fondant toujours la motivation des néophytes qui font des aller-retours rapides en bourse. Mais, s’engager dans une démarche à long terme reste le seul garant du succès. Le marché a bouclé sur un long weekend avec la journée du 25 décembre férié. Du coup, l’on s’achemine vers la fin d’année et on peut d’ores et déjà se faire une idée des tendances du marché en 2017. 

Le marché obligataire avec l’entrée du titre E CMR 04 2016/2021 a vu sa capitalisation en hausse de +91,00%, soit 345 384 134 000 F. Celle-ci terminera l’année en recul de -0,46%. Une situation qui se justifie en raison du remboursement effectué sur le principal de certains titres. Pour les actions, la capitalisation boursière est revenue à sa position de début d’année à 148 milliards de F avec une perte de 118 millions de F. Laquelle a cependant connu son plus haut niveau de l’année au deuxième et troisième trimestre à +4,05% soit 154 milliards de F. Pour ce qui est des valeurs du compartiment, SAFACAM termine par une chute constante sur les trois derniers trimestres dont -5,87% au deuxième trimestre, -0,003% au troisième et -9,37% pour le quatrième soit une baisse totale annuelle de 15%.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...