loader

Incendie Thomas en Californie (Etats-Unis) :

Plus de 55 808 milliards de F de pertes

De milliers de déplacés. D’énormes dégâts matériels et deux pertes en vies humaines. A ce jour, les flammes ont déjà calciné plus de 100 000 hectares, près de 1000 bâtiments, dont une majorité de maisons individuelles. Selon l’agence de lutte contre les incendies américaine, Calfire, les violentes flammes menacent encore 18 000 autres habitations, malgré les efforts consentis. Le bilan en dix jours fait peur. Le troisième incendie le plus dévastateur depuis 1932 que subit la Californie préoccupe les autorités fédérales et celles de la Maison Blanche. Pour faire face à cet incendie dénommé « Thomas », qui dévaste tout sur son passage depuis le 4 décembre dernier, les autorités américaines ont sortis l’artillerie lourde. Avec 8300 pompiers, 29 hélicoptères et 77 bulldozers mobilisés, le coût des opérations a déjà dépassé les 100 millions de dollars, soit plus de 55 808 milliards de F en moins de deux semaines. 

Malgré cette logistique et la dextérité des soldats du feu,

« Thomas » n’est encore contenu qu’à 40 %, favorisé par la sécheresse et les vents de Santa Ana, connus pour être propices aux incendies. Dix jours après son déclenchement, le gigantesque incendie n’était maîtrisé qu’à 25%, selon les pompiers californiens. Les autorités américaines estiment que cet incendie est le plus ravageur de l’histoire de l’Etat de Californie. Ce d’autant plus qu’il ne sera sans doute pas totalement contenu avant janvier 2018. Actuellement, le triste record de 2003 n’est plus très loin d’être battu (110 000 hectares avaient été carbonisés). Car, « Thomas » a déjà ravagé plus de 105 000 hectares. Pour la Maison Blanche, « l’urgence est d’empêcher que le feu ne se propage vers les zones les plus peuplées ». Selon ces mêmes autorités, cinq des vingt incendies les plus dévastateurs de l’histoire de la Californie ont eu lieu cette année.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...