loader

Royal Grill Equipments : Le préparateur des grands buffets

Pour les cuisines servant pour un grand nombre, ce professionnel apporte matériels et conseils.

La réputation de certains de ses clients devrait rasséréner les plus exigeants : les hôtels Hilton, Sawa et La Falaise à Yaoundé et Douala, le professionnel de la restauration des groupes Sodexo, etc. Pourtant, « jusqu’ici, bon nombre de restaurateurs, hôteliers et boulangers préfèrent encore se fournir directement à l’étranger et dans des brocantes », regrette le management de Royal Grill Equipments.

Un frein qui n’a pas empêché l’entreprise de faire du chemin. Depuis sa création en 2010 par Hervé Djimeli, un Camerounais revenu d’un exil professionnel de 15 ans en France, cette Pme a réussi à ouvrir une brèche dans un secteur où tout se négociait à l’étranger. Elle fournit et installe des appareils professionnels de restauration et de boulangerie. « Il y a un plus, ajoute Vanessa Bona Ekambi, chargée de promotion, car une demi-douzaine des employés ont été spécialement formés à la connaissance technique de ces outils de manière à apporter à l’acquéreur des conseils avant et après l’achat. »

Une valeur ajoutée qui explique l’une des performances dont Royal Grill Equipments est fière, dès lors qu’elle prend en compte une réalité : les budgets et projets des clients sont fort différents. Un conseil peut alors déterminer de manière décisiveww le succès de l’affaire envisagée. Ou alors accompagner le business-plan pour programmer les meilleures échéances de paiement. Ce d’autant plus que les machines ont un prix important pour les entreprises ordinaires locales. Un peu moins de 600 000 F pour un poste de salage, moins de deux millions de francs pour un grill à gaz. Ou même une marmite à gaz qui coûte quelque cinq millions de francs.

N’empêche, l’affaire marche plutôt bien. Depuis que l’entreprise fonctionne, « nous sommes partis d’un simple fournisseur de machines à kebab et de rôtisserie, à une entreprise de négoce qui représente les plus grandes marques mondiales dans la fabrication d’équipements de cuisines professionnelles », se satisfait Mme Bona Ekambi. Les spécialistes apprécieront. Et pour eux, Royal Grill Equipments va continuer à rechercher l’amélioration des services pour satisfaire la clientèle. Mais aussi, diversifier sa gamme de produits et proposer des appareils à des prix beaucoup plus abordables. 

Un calcul avisé car le marché est prometteur grâce à l’entrée en scène de nouveaux promoteurs dans le secteur de la restauration. Des acteurs qui, croit-on ici, « ont de plus en plus le souci de se professionnaliser et de faire confiance à notre structure ».

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...