loader

Soja, colza, tournesol

Les cours mondiaux en hausse

D’après l’indice mensuel des prix des denrées alimentaires publié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) le 7 décembre dernier, les cours mondiaux des huiles de soja, du colza et de tournesol ont connu une progression au cours du mois de novembre dernier. Au point de faire passer l’indice FAO des prix des huiles végétales à 172,2 points en novembre dernier, soit une progression de 2,1 points (1,2%) par rapport à octobre. La FAO ajoute que cet indice a atteint son niveau le plus élevé depuis neuf mois. Les causes de la hausse des cours de ces huiles végétales sont entre autres les incertitudes liées aux conditions météorologiques qui nuisent aux récoltes en Amérique du Sud, la faiblesse des cours de l’huile de palme due à la hausse des droits de douane en Inde et à la hausse de la production en Malaisie... Selon les données de la Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux (FOP), la production de colza a connu un repli en 2016, avec 63 millions de tonnes, chutant de 4% par rapport à 2015. Quant au tournesol, la production en 2016/2017, pourrait atteindre un nouveau record, à plus de 45 millions de tonnes, en hausse de 8% sur l’an passé et 1,7 million de tonnes au-dessus du précédent record de 2013. La récolte mondiale de soja pour sa part est à peine de 314 millions de tonnes en 2015/2016, soit une baisse de 2,4%. Au Cameroun, la SODECOTON a enregistré une production annuelle de 16 000 tonnes en 2015. Tandis que le MINEPAT estime les importations annuelles de soja autour de 20 000 tonnes, pour une valeur de 10 milliards de F. Pour le colza et le tournesol, les statistiques officielles ne sont pas encore connues.    

Partager cet article

Commentaires

  • avatar
    13months ago

    Bonsoir à tous vus ces dire le Cameroun avec nous avons à faire pour dépasser cette économie de substance

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...