loader

Ebolowa : 10 millions de F pour embellir la ville

A la Communauté urbaine, les ressources consacrées à l’embellissement de la ville dépendent grandeme

La capitale régionale du Sud subit généralement une cure de jouvence à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ceci, aux bons soins de la Communauté urbaine d’Ebolowa. C’est elle qui a très souvent donné le ton, par l’embellissement des rues, l’installation des luminaires et guirlandes. Et, les charges ont toujours été mobilisées par la communauté. Cette année encore les populations attendent que la ville s’illumine de ces jeux de lumières multicolores, des drapeaux aux couleurs nationales, des guirlandes …etc.  A la communauté urbaine d’Ebolowa cependant, le contexte de tension de trésorerie rese une préoccupation. Ce type d’actions se réalise très souvent lorsque le budget proposé a été réalisé, apprend-on ici. Car, de sources très introduites, c’est l’argent qui fait défaut. 

Les sommes allouées à ce type d’actions ont évolué en dents de scie au cours des années écoulées. Entre huit et onze millions de F. C’est selon la disponibilités des caisses.
 « Nous devons penser à rendre notre ville aussi belle que ce qui se fait ailleurs. C’est pour cela que le budget a souvent été revu à la hausse pour la décoration de la ville », confie notre source. Mais, « pour ces deux dernières années, cela a toujours été impossible car nous traversons une tension de trésorerie. Au vu du contexte de contraintes multiformes que traverse l’Etat central du pays» ajoute-elle. Et de conclure : « nous avons toujours voulu revoir à la hausse ce budget, pour que la ville soit plus belle. Cet argent nous aura donc permis de réaliser le travail que l’on voyait tout au long de certaines rues de la ville qui brillaient de mille feux ». 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...