loader

Garoua : Des coquetteries pour 70 millions

L’embellissement et l’illumination de la ville sont les principaux investissements de cette fin d’an

Décors, festivités, jeux de lumière, cadres ludiques pour les tout-petits, espaces verts… en ces fins d’années, la ville de Garoua affiche la couleur. Les principales artères de la ville connaissent une métamorphose qui a vite planté l’ambiance de fête. Et si pour l’instant, la ville n’a pas prévu l’organisation de foires, les investissements consacrés à l’embellissement ont été accrus, pour atteindre 70 millions de F cette année. Grâce à une politique agressive de mobilisation des fonds, mise sur pied par la communauté urbaine au cours de l’exercice budgétaire en cours, la presque totalité des projets entrepris par cette collectivité décentralisée ont pu être réalisés. 

Outre les travaux d’embellissement de la ville, de nombreux autres grands projets sont envisagés. Il en est ainsi de l’éclairage public, de la réhabilitation de la voirie urbaine et des différents axes routiers, des assainissements, entre autres. Sont également inscrits dans le cahier de charges de ce budget, le réaménagement des espaces verts et des squares, de certains axes par des peintures et des guirlandes, des jeux de lumières,  rebouchage des caniveaux  pour donner à la ville un cachet spécial à l’occasion des fêtes de fin d’année. Toutes les activités sont impliquées pour donner une cohérence aux fêtes de fin d’année. Pour le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Garoua, Ahmadou Elhadj Bouba, ces investissements donnent à la ville une meilleure visibilité et une meilleure attractivité ; ces situations induisent l’attrait de la ville par des nouveaux investisseurs.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...