Lutte contre les inondations : Plus de 28 milliards de F alloués en 2018

Ce budget a été voté à l’occasion de la sixième session du comité de pilotage récemment tenue à Maro

28 912 784 024 F, c’est l’enveloppe budgétaire allouée au Projet d’urgence de lutte contre les inondations (PULCI) pour le compte de l’année 2018. Ce budget a été voté au cours de la sixième session du comité de pilotage qui s’est tenue le 22 novembre dernier à Maroua. C’est Albert Sidi, le chef de division des affaires culturelles et sociales qui représentait le gouverneur, président de cette instance qui était empêché. Il avait à ses côtés Laoumaye Merhoe, le coordonnateur national du PULCI. Ces assises ont permi aux membres du comité de pilotage d’arrêter les priorités de 2018 dans le cadre de ces travaux d’urgence prescrits par le chef de l’Etat.  Et au nombre de ces priorités, figurent en bonne place la poursuite de la réhabilitation des ouvrages hydrauliques, la poursuite de la construction des habitations et du recasement des populations déguerpies, la poursuite des travaux de construction des routes ainsi que l’aménagement des périmètres rizicoles. Les membres du comité de pilotage ont saisi cette opportunité pour se féliciter du fait que depuis l’arrêt des pluies, sur le terrain, les travaux avancent sans anicroche, que ce soit au niveau du renforcement des canaux d’irrigation, du curage, du faucardage des chéneaux, ou de la construction des unités d’habitation au profit des déplacés ou même l’aménagement des périmètres rizicoles.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Du marché de l’emploi au Cameroun, on a souvent coutume de dire qu’il est caractérisé par un taux de chômage plus ou moins considérable. A l’observation, on a cependant noté ces dernières années des progrès, avec de la part du gouvernement, une ferme volonté de résorber le problème du chômage des jeunes et de prendre à bras le corps cette question, inscrite au cœur même de la stratégie du développement économique de la Nation. Un certain nombre de politiques, programmes et actions ont été mis en œuvre à cet effet. 25 ...


The Livestock Development Project (PRODEL) and some financial institutions (11 micro finance establishments and two commercial banks) have taken engagements to take livestock development to a higher level in the country. PRODEL, a World Bank sponsored project to the tune of 100 million USD (circa FCFA 60 billion) is set to improve productivity of livestock and agro-pastoral production systems, processing and commercialisation of the products. The project, ‘Cameroon Business Today’ learnt, targets some 120,000 households consisting of pastoralists, producers’ organizations and their families, private small and medium-sized enterprises, those involve in livestock value cha...


Le Cameroun recourt de plus en plus à l’émiss...