loader

Sud : Un centre socio-éducatif en construction à Mebaé

C’est un don des femmes douanières qui ont posé la première pierre de l’édifice dimanche dernier

C’est à un jet de pierre du site ayant abrité le comice agropastoral en 2011, que l’édifice dont la pose de la première pierre a eu lieu dimanche, sortira de terre. Ce don de la Cameroon Customs Women Association (CCWA) en faveur de la jeunesse du Sud, vient en rajouter aux deux forages construits et concédés il y a deux ans, à deux écoles de la ville d’Ebolowa. C’est que, la CCWA qui se positionne comme le bras social de la direction générale des Douanes a inscrit son action dans le développement social. C’est pourquoi cette association intéresse l’ambassade de Chine au Cameroun. Une représentation diplomatique avec laquelle elle entretient de très bonnes relations de coopération depuis sa création le 24 février 2009.  La présence à cette cérémonie de son Excellence Wei Wenhua, ambassadeur de la République populaire de Chine au Cameroun, aux côtés duquel se trouvaient le gouverneur du Sud, Félix Nguélé Nguélé et Minette Libom Li Likeng, présidente fondatrice de la CCWA était donc justifiée. « C’est une histoire d’amour entre la Chine et la CCWA. Après avoir financé la réhabilitation de la direction générale des Douanes, son Excellence Wei Wenhua, nous a cette fois-ci gratifiées d’une enveloppe de 12 millions de F non remboursables, pour le lancement de ce projet », exulte Blanche Yoh, délégué de la zone 2 de la CCWA qui regroupe les régions du Centre, du Sud et de l’Est. Pour le diplomate, la douane fait partie des secteurs dans lesquels son pays et le Cameroun enregistrent de bons points. « Nous avons beaucoup apprécié les réalisations de la CCWA en faveur du peuple camerounais. Je sais qu’une fois inauguré, ce centre jouera un rôle important dans la vie quotidienne des jeunes et des femmes d’Ebolowa en matière d’éducation, de formation et d’information », souligne Wei Wenhua, élevé à la dignité de notable de Mebaé Ndong par sa majesté Emmanuel Beh Atangana. Cet édifice sera bâti sur une superficie de 2094 m2 offerts à la CCWA par la communauté urbaine, son exécution se fera en deux phases et comprend une guérite, un restaurant panoramique, une salle polyvalente, des ateliers de jeux et d’animation et un centre multimédia. Les travaux de la première phase devraient couter un peu plus de 18 millions de F. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Une nouvelle matière à base d’élastomères issus du bois sera progressivement introduite dans la composition des pneus de la marque Michelin. Par cette démarche, le manufacturier français souhaite passer à 80 % de contenus durables dans ses nouveaux pneus d’ici 2048. Avec 30 % de matériaux recyclés, dont 50 % de matériaux « biosourcés » et 20 % de matériaux issus de l’industrie pétrochimique. Ce projet repose sur l’utilisation des copeaux de bois issus des déchets de l’industrie du bois. Le pneumaticien français n&rs...


Composed of nearly 50 per cent healthy fats and 30 per cent protein, Egusi is a great dietary supplement that can be a staple in a vegetarian diet. Rich in protein, fat, and vitamins, its benefits can be combined as follows; maintain healthy teeth, maintain healthy bone, helps in smooth digestion, prevents diarrhea and a host of others. In Yaounde like in most parts of the country egusi is an expensive commodity. A measuring glass in Yaounde is sold at FCFA 500. This quantity which usually sells at FCFA 300 cannot be gotten below FCFA 500 at this season. Vendors do not deliberate on its prices as could be done with other commodities.

...


The starchy tuberous root crop once very common, now almost disappearing due to the abusive and unsustainable use of chemicals is not as affordable as before in markets within Yaounde as recounted by buyers. The minimum amount for cocoyam is FCFA 1.000 in the Acacias market which is quite expensive for some house wives. Traders noted the food item is so scarce that even sellers find it hard to locate farmers who can sell in wholesale. A basin of cocoyam ranges from FCFA 10.000 and above. This commodity is used in cooking dishes like ekwang, kwacoco and could also serve as complement to other dishes.

...