loader

Packaging et design

L’APME arrime 500 entreprises

L’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (APME) a lancé le 1er décembre dernier son Programme d’accompagnement aux opérateurs de packaging et du design ainsi qu’une démarche qualité pour les PME du secteur agroindustriel (CampackQ). L’ambition de cette initiative, relève Jean Marie Louis Badga, directeur général de l’APME, consiste à « l’accompagnement des PME camerounaises dans l’amélioration de leurs opérations de packaging et du design, de la démarche qualité, de la traçabilité et du marketing ». Il s’agira ainsi de donner un coup de pouce au développement des marques des produits alimentaires « made in Cameroon ». En outre, le programme CampackQ devra à terme faciliter l’écoulement des produits manufacturés et renforcer leur positionnement sur les marchés nationaux et étrangers. Le programme s’étale sur cinq ans et cible 500 PME agroalimentaires basées dans les dix régions du Cameroun.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...