loader

Une mine d’or

De nombreuses entreprises se positionnent de plus en plus dans la collecte et la transformation des

1 33 tonnes de déchets  plastiques. C’est le volume exact de matières  souplescollectées dans les  villes de Yaoundé et Douala en  2008. Ces statistiques sontdu  Centre international de promotion  et de la récupération (CIPRE).  En avril dernier, plus d’une dizaine de tonnes de déchets  plastiques ont été collectées  par cette structure dans les  ménages de la ville de Douala,  pour assainir les cours d’eaux. Les déchets plastiques existent  sous plusieurs formes : les déchets recyclables que sont les  plastiques, les bouteilles, les  verres, les papiers cartons et  les métaux ;les déchets non  recyclables :les emballages  sales, le polystyrène, les films  en plastique et les déchets  spéciaux à l’instar de ceux  qui présentent un danger sur  l’environnement et la santé.  Au Cameroun, des initiatives  nationales sont mises sur pied  pour donner une seconde vie  aux déchets plastiques. Plusieurs  entreprises ont flairé le filon. La  fondation cœur d’Afrique qui  recycle des déchets plastiques  pour en faire des pavés écolos, des tuiles. Plast-cam situé  à Douala transforme ces déchets  pour fabriquer les bassines, les  cuillères, les verres, les plats  etc. Dans la ville, de Yaoundé  l’entreprise Namé recycling a  été inaugurée le 16 juin 2017  pour recycler les bouteilles  plastiques. Les estimations du  ministère de l’Environnement  de la protection de la nature  et du développement durable  démontrent que le camerounais vivant dans les villes de  Yaoundé et de Douala produit  environ 0,8 kg de déchets et  par jour. Les déchets issus de  l’utilisation du plastique sont  estimés à environ 10% par an.  Pour une bonne gestion des  déchets plastiques, la règle de  trois « R » est appliquée par les  entreprises : réduire, recycler,  et réutiliser. Le but final étant la  création des richesses à travers  la valorisation des déchets en  produits réutilisables. Sur le plan  environnemental, on parle de  l’amélioration de la qualité de  l’air, la baisse de la pollution et  sur le plan socio-sanitaire, il y  aura entre autres une réduction  des maladies hydriques.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Une nouvelle matière à base d’élastomères issus du bois sera progressivement introduite dans la composition des pneus de la marque Michelin. Par cette démarche, le manufacturier français souhaite passer à 80 % de contenus durables dans ses nouveaux pneus d’ici 2048. Avec 30 % de matériaux recyclés, dont 50 % de matériaux « biosourcés » et 20 % de matériaux issus de l’industrie pétrochimique. Ce projet repose sur l’utilisation des copeaux de bois issus des déchets de l’industrie du bois. Le pneumaticien français n&rs...


Composed of nearly 50 per cent healthy fats and 30 per cent protein, Egusi is a great dietary supplement that can be a staple in a vegetarian diet. Rich in protein, fat, and vitamins, its benefits can be combined as follows; maintain healthy teeth, maintain healthy bone, helps in smooth digestion, prevents diarrhea and a host of others. In Yaounde like in most parts of the country egusi is an expensive commodity. A measuring glass in Yaounde is sold at FCFA 500. This quantity which usually sells at FCFA 300 cannot be gotten below FCFA 500 at this season. Vendors do not deliberate on its prices as could be done with other commodities.

...


The starchy tuberous root crop once very common, now almost disappearing due to the abusive and unsustainable use of chemicals is not as affordable as before in markets within Yaounde as recounted by buyers. The minimum amount for cocoyam is FCFA 1.000 in the Acacias market which is quite expensive for some house wives. Traders noted the food item is so scarce that even sellers find it hard to locate farmers who can sell in wholesale. A basin of cocoyam ranges from FCFA 10.000 and above. This commodity is used in cooking dishes like ekwang, kwacoco and could also serve as complement to other dishes.

...