loader

Rendez-vous en avril 2018

Le comité d’organisation rassure que les packages de participation ont été revus à la baisse pour pe

L es Journées économiques, industrielles et  commerciales du Cameroun en Chine (JEICAC)  se tiendront au mois d’avril  2018. Initialement prévu du  1er au 5 décembre prochain,  l’évènement a été reporté à  l’issue d’une réunion préparatoire tenue le 8 novembre  dernier dans les services du  Premier ministre. Le report est  justifié par le souci du comité  d’organisation de « permettre  à tous les secteurs d’activité de  la vie économique nationale  de mobiliser leurs différents  partenaires chinois pour une  participation digne des attentes  des partenaires chinois qui ont  souhaité recevoir 1000 opérateurs en Chine ». Les travaux  étaient présidés par Evariste  Ewane, chargé de missions à  la Primature et représentant  du Premier ministre Philemon  Yang. Aussi, une délégation  d’une dizaine d’investisseurs  chinois sera au Cameroun le  1er décembre prochain, pour  redéfinir le nouveau chronogramme de l’évènement.  En marge de cette visite, il est  prévu la signature de l’accord de  partenariat entre la chambre de  Commerce chinoise, Brainpower  World Network Beijing Technology  et la chambre d’Agriculture. Ainsi  que la signature renouvelée du  contrat pour l’organisation des  JEICAC en avril 2018 en Chine.  Dans le secteur des industries  extractives, des projets d’achat  de minerais de fer et de tonnes  de bauxite sont prévus. Une  autre activité porte sur les projets de montage d’une usine de  production des jus naturels et  non-naturels et d’une usine de  traitement de résidus de bois.  Les partenaires chinois vont  également apprécier les contours  du projet de construction des  bâtiments publics et du centre  de cancérologie.  Pour Protais Ayangma, président  du comité d’organisation, l’intérêt des JEICAC n’est plus à  démontrer. « Les JEICAC sont une  initiative privée, mais l’intérêt  et les enjeux qu’elles charrient  sont de portée nationale. De ce  fait, elles méritent l’attention du  gouvernement. Car, il s’agit d’aller  capter les processus actionnels  et dynamiques qui fondent la  puissance économique de la  Chine », insiste-t-il. Le conseil  d’administration ajoute que  les packages de participation  ont été revus à la baisse. Entre  autres facilités, les participants  ont la possibilité de demander  des formules à la carte pour  des besoins spécifiques, pour  une plus grande visibilité aux  JEICAC. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...