loader

Nigeria : Sept raffineries modulaires pour le Delta du Niger

L’Etat multiplie ainsi de nouvelles initiatives grâce aux programmes de commercialisation de gaz bru

La région du Delta du Niger représente autant d’intérêt pour le Nigeria comme pour toutes les autres villes pétrolières. Pour preuve, le gouvernement travaille à apporter des solutions adéquates au développement de la région riche en pétrole. Grâce à de nouvelles initiatives voulues par l’Etat fédéral, le président Muhammadu Buhari lance dans les prochains jours des raffineries modulaires dans cette zone. Le programme de commercialisation de gaz brulé est déjà mis en place pour conduire à bien ce projet. Lors d’un forum au Benin,  le ministre des Ressources pétrolières, Ibe Kachikwu a affirmé avoir reçu des demandes pour l’exploitation de sept raffineries modulaires dans l’Etat d’Edo. Le 9 novembre dernier, le ministre nigérian du Pétrole a indiqué que « trois candidatures sont déjà en phase d’approbation ». Observant que l’établissement de ces raffineries s’appuyait sur le secteur privé et que les dessins, analyses et travaux d’ingénierie pour les trois raffineries avaient déjà été menés. Pour sa part, Usani Uguru Usani, le ministre des Affaires du Delta du Niger, a insisté sur les valeurs de paix « nécessaires à la bonne conduite de ce projet dont la plus-value se fera ressentir pour tout le pays ». Pour ce dernier, la phase d’information et de sensibilisation en cours a toute sa place dans le processus, afin de mieux préparer les populations locales à tout risque de « sabotages ». Le Delta du Niger est connu, en effet, pour les actes de vandalisme sur les installations pétrolières. C’est donc à juste titre que cette démarche de sensibilisation est menée afin que les populations gardent la voie de la paix pour le développement des communautés. Un comité pour identifier les besoins des populations impactés par les projets sera mise en place les prochaines semaines afin de répondre aux sollicitations de ceux-ci dans le strict respect du calendrier défini par le Nigeria dans cet Etat fédéral. Ce comité sera composé de représentants des gouvernements fédérés et de l’État fédéral, de la Commission de développement du delta du Niger (NDDC) et des agences de sécurité.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...