loader

Vu Sur : Les achats en ligne plus visibles

Mise sur pied en 2015, la plateforme numérique facilite les achats en un clic. Peu importe le lieu o

R éaliser des achats sur les sites marchands comme Amazon, AliBaba, Ebay ou Cdiscount à partir du Cameroun n’est plus un casse-tête. Fondée en juillet 2015, Vu Sur a une solution toute trouvée. La plateforme électronique facilite les achats sur les sites Internet étrangers pour les personnes vivant au Cameroun et en Afrique. « Il s’agit d’un concept original et innovateur qui assure l’intégration des Africains au marché mondial », argue la promotrice Alvine Handou. La plateforme permet en effet d’effectuer des achats par les moyens de paiement locaux (Mobile Money, cash, virement bancaire) et de les recevoir environ sept jours au plus tard à domicile au Cameroun. L’activité a démarré avec environ sept millions de F. Montant nécessaire pour l’achat du matériel informatique, l’installation proprement dite, le recrutement du personnel et la publicité en ligne, etc. Le fonctionnement de « Vu Sur » est simple. Une fois que le client visite un site marchand comme Amazon, Zalando, Asos, Zara, Fnac…et y trouve des articles ou produits, il envoie à «Vu Sur» les liens des articles souhaités suivis de ses coordonnées. « Vu Sur »établit une facture pro-forma en tenant compte des commissions et des frais de transport. Le client valide sa pro-forma et procède au paiement. Après paiement, les achats sont passés et livrés. Les délais de livraison varient selon qu’il s’agit du service classique (15 jours maximum) ou du service express (sept jours maximum).  Pour la promotrice, le projet semble avoir conquis les cœurs. En guise de statistiques, elle évoque plus de 35 000 abonnés recensés sur la page Facebook de la plateforme et déjà plus de 10 000 clients enrôlés. Près de 5000 personnes ont déjà utilisé les services de Vu Sur depuis sa création. Et la structure envisage de doubler ce chiffre d’ici à fin 2018. La diaspora n’est pas en reste. Dans la mesure où elle utilise davantage le service Vu Sur Delivery, pour envoyer des colis à leurs familles résidant au Cameroun. « Ils affectionnent ce service pour la qualité du suivi de leurs livraisons, la proximité des points relais de retrait et le coût attractif », soutient Alvine Handou. La start-up emploie une dizaine de collaborateurs (les femmes en majorité). Ce n’est pas tout. A côté de Vu Sur, Alvine Handou a créé AfriRelay, un réseau de proximité permettant aux particuliers de récupérer leurs colis dans des points relais. Une sorte de service après-vente en fait.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Le gouvernement de la République a marqué un coup dans la politique du livre, avec la publication de la liste officielle des manuels scolaires le 11 juin dernier. Cette politique consacre le livre unique : le programme prévoit désormais un seul livre par matière et par niveau. Contre trois, voire sept par matière jusque-là en compétition dans les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées du pays. On est passé, par exemple, de onze livres à trois livres au niveau de la maternelle. Sur les points de l’agenda, du timing et surtout des prix homologués, c...


Le délégué départemental du ministère des Marchés publics (MINMAP) pour le Moungo, Jean Roger Ndoumbe Nkoa, vient de publier un avis d’appel d’offres national ouvert en procédure d’urgence pour la réalisation des travaux de construction d’un Centre multifonctionnel pour la promotion des jeunes dans la commune de Penja, arrondissement de Njombe-Penja, département du Moungo, région du Littoral. Les travaux sont censés s’exécuter sur une période de 120 jours et seront financés par le budget d’investissement public 2018 du minist&eg...


Trois hôtels quatre étoiles sont à réhabiliter dans la ville de Garoua, dans le cadre des préparatifs de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. A quelques mois de l’évènement, l’hôtel du Plateau affiche un taux de réhabilitation de 10% pour une consommation des délais de 51%. L’hôtel sportif, lui, est à 21% de taux de réalisation pour un taux de consommation des délais de 68%. Entreprises et missions de contrôle rassurent toutefois, en rappelant que les équipements acquis (bétonnières, centrales à bé...