loader

JEICAC : 200 entreprises camerounaises en route pour Beijing

Les préparatifs de la première édition des Journées économiques, commerciales et industrielles du Ca

L e compte à rebours est lancé pour les organisateurs de la première édition des Journées économiques, commerciales et industrielles du Cameroun (JEICAC) à Beijing. L’événement est, en effet, prévu du 1er au 5 décembre prochain. Et depuis quelques jours, le président du comité d’organisation, Protais Ayangma, et tout son staff, mettent les bouchées doubles pour accélérer les préparatifs. Ils sont d’ailleurs au four et au moulin. Dans le cadre de ces préparatifs, ils ont participé à une importante séance de travail le 8 novembre dernier, dans les services du Premier ministre, pour faire le point sur la participation des administrations. Les principaux départements ayant déjà manifesté leur intention ont aussi pris part aux travaux. « Au total, une quinzaine d’administrations publiques ont déjà confirmé leur participation à ce jour », se félicitent les membres du comité d’organisation. La sensibilisation et la mobilisation se poursuivent également en direction du secteur privé. « Nous avons rencontré les opérateurs économiques de l’Ouest, le 13 novembre à Bafoussam. Le week-end dernier, nous étions à Bamenda où plusieurs opérateurs économiques ont été sensibilisés. Le 8 novembre, nous avons échangé avec les opérateurs économiques de Buea. Le 10 novembre, c’était autour de la ville de Douala de nous accueillir : les opérateurs économiques et tous les maires du Littoral étaient présents  », précise Jean Marie Aboganena, commissaire général des Jeicac. La tournée dans les dix régions du pays à l’effet de sensibiliser et mobiliser les opérateurs se poursuit.  Selon les organisateurs, plus de 200 opérateurs économiques ont déjà confirmé leur participation. Ce chiffre est bien en deçà de 1000 opérateurs économiques attendus par les partenaires chinois. Ces derniers l’ont d’ailleurs rappelé à la partie camerounaise lors d’une visite de prospection dans notre pays en septembre dernier. C’est pour cette raison que la campagne de sensibilisation et de mobilisation s’intensifie pour relever à la hausse le nombre de participants jusque-là enregistrés. Déjà quelques échantillons des produits made in Cameroon à l’instar du café, cacao, beurre de karité, whisky de cacao, piment… font l’objet d’exposition dans certaines chambres de commerce en Chine. Un avant-goût de cet événement qui sera articulé autour des communications (pour le volet protocolaire), des rencontres B to B, une foire exposition pour donner plus de visibilité aux produits camerounais.  

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...