loader

“It Is Really a Laudable Initiative”

Dang Idris, Freight Forwarder.

“The opening of the frontiers of the CEMAC zone is a praiseworthy decision. It is going to facilitate trade with our neighbours of the sub region. We can now buy and sell without complications at the frontiers. It is really a laudable initiative. With the opening of the frontiers, it will enable me to easily send my workers on mission in those neighbouring countries since the queue at the embassy to get visa is always complicated. The free movement of people and goods will also be profitable to us. With this good news, it will push me to create branches in other countries in the sub region. In a nutshell, the benefit will not only be money but time as well. The time we spend at the embassy has a price and the money benefit will partly come from the non-payment of visa.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...