loader

Madlyn Cazalis : Du cosmétique au naturel

Tirées des essences naturelles, les lotions, crèmes de beauté,…proposées par cette PME sont fabriqué

De si loin qu’il s’en souvienne, Christian Ngan, le promoteur de Madlyn Cazalis, ne s’imaginait pas faire un virage à 180°. Après une expérience professionnelle en banque d’affaires et en fonds d’investissement en Europe, il décide de rentrer au Cameroun en 2012, pour développer un projet à fort impact économique et social. Cinq ans après, son entreprise est une ruche moderne à l’échelle humaine. Son équipe travaille à offrir des produits (lait de toilette, lotions, crèmes de beauté, savon, gommage et masques) et services de qualité alliant à la fois santé, beauté et style. Les principaux ingrédients qui rentrent dans la composition de ces produits cosmétiques sont tirés de la nature : argile rouge et verte, citron, concombre, aloe-vera, noix de coco et même du cacao. Le challenge à ce jour pour les promoteurs consiste à répondre aux besoins des consommateurs de leurs produits en restant innovants. C’est ainsi que dans le déploiement de la marque, aucune place n’est laissée aux produits décapants dont les effets ont des conséquences néfastes sur la santé des consommateurs finaux. C’est pour répondre à ce besoin qu’est parti le projet. « Nous avons ainsi développé, avec une équipe constituée de chimistes, pharmaciens, naturopathes, un cahier de charges précis s’appuyant sur des normes d’excellence quant au référencement de nos produits», explique Christian Ngan. Aujourd’hui, Madlyn Cazalis, ce sont plus de 60 distributeurs, 25 références, des clients dans plus de 12 pays sur trois continents (Afrique, Europe et Amérique du Sud). Dans cette aventure, un regard est tourné vers l’Afrique. L’identité et les racines profondes de la marque prônent une émergence du savoir- faire africain et le respect de la peau noire et métissée.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...