loader

Foire internationale des affaires et du commerce:Plus de 800 exposants attendus

La moitié des stands sera dédiée aux hommes d’affaires camerounais lors de l’évènement qui se tiendr

Dans la quête de la croissance économique, une rencontre d’affaires n’est jamais de trop. Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, soutient ainsi la Foire internationale des affaires et du commerce (FIAC), dont la première édition se tient du 24 mars au 8 avril 2018 à Douala. « Dans la plupart des grands pays, les expositions se tiennent tous les jours. Nous avons besoin de multiplier ce genre d’initiative pour mieux vendre la destination Cameroun comme terre d’attractivités et montrer à ceux qui entreprennent et produisent qu’il y a une organisation qui leur permet de vendre », affirme le ministre. Organisée par la Fondation internationale Inter- Progress, la FIAC est une plateforme de promotion des entreprises et de l’économie camerounaise. Sont concernés, tous les acteurs de l’économie formelle : grandes entreprises, enseignes commerciales, PME/PMI, grossistes, détaillants, spécialistes de l’import-export, négociants étrangers, opérateurs itinérants, entreprises artisanes, etc. La Fondation Inter-Progress annonce d’ailleurs plus de 800 exposants issus de divers secteurs. Une occasion idéale pour présenter leur savoir-faire, renforcer leur image, chercher des débouchés, gagner des parts de marché, vendre, présenter et tester de nouveaux produits et services. Le président de l’Association des hommes d’affaires turcs au Cameroun, Baris Estan, annonce la présence des entrepreneurs turcs dans les secteurs du textile, du prêt-à-porter et des matériaux de construction. La FIAC, encore appelée « La fête du commerce », constitue également un hub pour la promotion du tourisme économique. Les hôteliers et restaurateurs ont l’opportunité d’engranger des revenus avec le flux des opérateurs économiques et visiteurs. D’après le président de la Fondation, Pierre Zumbach, 50% des espaces seront dédiés aux exposants camerounais, afin de vendre le label « made in Cameroon » et l’autre moitié aux opérateurs étrangers intéressés par les propositions de ces échantillons de l’économie nationale. Contrairement au Salon international Promote qui se tient au cours des années impaires et sur huit jours, la FIAC elle, se tient les années paires et dure 16 jours. Lors de la 6e édition du salon Promote tenue du 11 au 19 février dernier, plus de 1300 exposants ont été enregistrés, dont 867 Camerounais.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...