loader

Guichet performance du PNDP : Un outil pour booster l’économie locale

Les communes primées lors de cette première édition se sont distinguées entre autres par l’appropria

Une prime comme incitation à la performance et à l’amélioration de la gouvernance locale. Tel est l’objectif du Guichet performance du Programme national de développement participatif (PNDP) dont les meilleurs élèves ont été récompensés le 19 septembre dernier. Pour cette première édition, les deux meilleures collectivités de chaque région ont reçu des primes d’un montant de 50 millions de F chacune pour une enveloppe globale d’un milliard de F. Si deux communes ont émergé dans chaque région, il n’en demeure pas moins que les meilleures viennent des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest respectivement première et quatrième, selon le président du Comité national de sélection, David Abouem à Tchoyi. En effet, « ces communes se sont approprié rapidement la démarche participative du PNDP dans la mise en place et la gestion des projets ». Les deux autres critères d’évaluation portaient sur la gouvernance et la transparence ainsi que sur la gestion budgétaire. Deux points sur lesquels toutes les collectivités locales devront encore s’améliorer. David Abouem à Tchoyi a relevé à ce propos que « la gestion budgétaire a obtenu les scores les plus bas dans toutes les communes ». Il s’agit entre autres du faible niveau de mobilisation des ressources propres hors centimes additionnels communaux, du faible taux d’exécution budgétaire ou du faible taux de mobilisation des financements auprès des bailleurs de fonds.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...