loader

SUR LE VIF: « Ces variétés sont orientées vers la commercialisation »

Robert Defomagam, producteur de patate dans la région de l’Ouest.

« Dans la région de l’Ouest, nous cultivons généralement la patate douce. Les variétés qu’expérimente l’IRAD sont intéressantes dans la mesure où elles s’enfoncent profondément au sol. Elles peuvent donner des rendements de 20 à 30 tonnes à l’hectare en un temps relativement court, c’est-à-dire 140 jours par exemple alors que les variétés locales ou traditionnelles mettent entre 180 et 240 jours depuis la mise en terre jusqu’à la récolte. Qu’il s’agisse de la TIB1 dont les feuilles sont violettes au verso ou de l’IRAD 1112 avec ses tiges et racines violettes, il est possible de faire deux bonnes campagnes par an. Compte tenu de leur fort rendement, ces variétés sont plus orientées vers la commercialisation ». 40 tonnes Le rendement à l’hectare des deux variétés de patate douce développées par l’IRAD.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...