loader

Paiement mobile: société générale propose une solution africaine

YUP est une alternative à la banque classique, effective depuis le 14 septembre dernier. Elle sera o

La Société Générale a mis sur pied le 14 septembre dernier, la solution mobile « YUP », un modèle alternatif à la banque traditionnelle en Afrique. Selon le communiqué de presse de l’établissement bancaire, YUP permet d’accéder à une gamme complète de services transactionnels et financiers sans avoir de compte bancaire. La Société Générale veut notamment répondre aux besoins d’une clientèle peu touchée jusque-là par l’offre bancaire, en offrant une très grande disponibilité, proximité et facilité d’utilisation. La solution est déjà implémentée en Côte d’Ivoire et au Sénégal avec plus de 30 000 wallets (système de paiement par téléphone mobile) ouverts et près de 600 agents déployés. Le lancement est prévu d’ici la fin d’année au Cameroun et au Ghana et courant 2018 au Burkina Faso, au Togo et en Guinée avant d’être étendu à l’ensemble du réseau. L’objectif recherché par Société Générale est d’ouvrir un million de wallets d’ici à 2020 tout en recrutant 8000 agents sur la même période. « L’Afrique est en train d’inventer la banque de demain. L’ambition principale du projet est de s’inscrire dans cette révolution en proposant un outil transactionnel simple et accessible à tous les habitants des pays dans lesquels Société Générale est présente, qu’ils soient déjà particuliers ou entreprises, clients du Groupe, bancarisés chez nos concurrents ou non-bancarisés », déclare Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outre-Mer. La catégorie de non-bancarisés représente 80 à 90 % de la population selon les pays. YUP est accessible à tout détenteur de mobile (smartphone ou téléphone mobile classique) quel que soit son opérateur téléphonique. Il s’appuie sur un modèle d’ « Agency Banking », c’est-à-dire sur un réseau d’agents tiers avec lesquels la banque a noué des partenariats (stations-services, commerce de distribution…). 1 000 000 Le nombre de wallets que la Société Générale ambitionne d’ouvrir en Afrique d’ici 2020.  

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...