loader

Agriculteurs et éleveurs du Diamaré: des financements de 56 millions de F

Cet appui leur a été remis le 5 septembre dernier à Maroua dans le cadre du programme ACEFA

16 organisations des producteurs du département du Diamaré vont bientôt voir leurs productions améliorées. Le Programme d’amélioration de la compétitivité des exploitations familiales agropastorales (ACEFA) vient de mettre à leur disposition des appuis financiers ; question de leur permettre d’améliorer leur compétitivité. C’était le 5 septembre dernier à Maroua au cours d’une cérémonie coprésidée par les délégués régionaux du MINEPIA et du MINADER de l’Extrême-Nord. Un événement qui a connu la présence de Bouba Moumini, le coordonnateur national du programme ACEFA. Avant la remise des chèques, celui-ci a pris le soin d’expliquer aux bénéficiaires tous les contours de ces appuis financiers. Les subventions accordées oscillent entre 500 000 F et six millions F pour ce qui est des projets des groupements de producteurs et de cinq millions à 30 millions F pour ce qui est des projets des organisations professionnelles agropastorales. Les bénéficiaires de cette subvention sont accompagnés dans le cadre du conseil technico économique depuis au moins un an par les conseillers de proximité mis à leur disposition. C’est même l’étape essentielle qui conditionne l’accès au financement des projets. Les investissements concernent principalement l’acquisition des équipements de production, la construction des bâtiments et autres infrastructures de stockage, la transformation, le commerce. A travers ces investissements, l’Etat du Cameroun affirme, via le programme ACEFA, son engagement à faire de l’agriculture un moteur de croissance économique. 16 Le nombre d’organisations de producteurs bénéficiaires de la subvention.  

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...