loader

« Les difficultés de trésorerie ralentissent les travaux »

Dieudonné Kenmoe, président régional du Syndicat patronal des industries de l’hôtellerie et du touri

« Les hôtels de haut standing sont en train de pousser un peu partout dans la région de l’Ouest. Les hôtels existants procèdent déjà à des réhabilitations pour avoir un visage avenant. Dans l’ensemble, il y a une mobilisation. Il y a un centre touristique qui est en chantier à Bangou et dont l’état d’avancement est à plus de 80%. Une structure est déjà construite à Bana, dénommée Vallée de Bana. A Bafoussam, le PDG de Congelcam est en train de construire un hôtel 3 étoiles avec un taux d’avancement des travaux évalué à 50%. L’Hôtel Zingana est opérationnel depuis un certain temps. Dans les départements de la Menoua et des Bamboutos, les lignes bougent aussi. Globalement, l’Ouest est dans la mouvance. La région sera prête pour la CAN. La volonté d’amélioration des structures est réelle. Les promoteurs ont tous des programmes d’amé- lioration, mais ils rencontrent des difficultés de trésorerie qui ralentissent les travaux ».

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...