loader

Ouest

Les légumes inondent les marchés

A l’entrée des principaux marchés de Bafoussam ces derniers jours, les consommateurs affluent pour s’approvisionner en produits horticoles. Surtout les légumes et fruits. Les légumes tels que les feuilles de melon et « les légumes larges » fraîchement récoltés, sont vendus à bon prix. Jeanne Ngainsom l’une des vendeuses, confie que c’est la bonne pé- riode pour les consommateurs. « Les producteurs nous vendent les légumes à bon prix. Pour que cela ne traîne pas puisqu’il faut consommer les légumes frais, nous revendons aussi rapidement », dit-elle. Dès les champs, les légumes sont vendus en ballot ou en paquets. « On achète le ballot à 10 000F actuellement. Un bon ballot peut donner environ 100 paquets. Nous revendons un bon tas ou paquet de légumes à 300F. N’imaginez pas vite que nous avons un grand bénéfice parce que les tracasseries liées au transport réduisent les profits en cette période des pluies. Il y a aussi le fait que les légumes pourrissent vite. Donc, il faut vite les écouler. C’est ainsi que nous sommes parfois obligés de vendre les paquets dès l’après-midi à partir de 200 à 250 F ». Une aubaine pour les consommateurs qui achetaient il y a encore quelques semaines, le tas de légumes entre 400 F et 500 F. Les légumes feuilles de melon et les légumes feuilles de manioc se vendent à 100 F le tas. Ils sont les plus sollicités. « Mes enfants sont tous en vacances et pendant cette période, ils mangent beaucoup. Quand on a des produits comme les légumes qui ne coûtent pas cher, on en profite. Surtout que les légumes sont conseillés et qu’on peut varier les mets qu’on confectionne avec ces légumes», apprécie Philomène Owona. Les consommateurs des autres villes en profitent aussi puisque des camions entiers chargés de légumes, partent des zones agricoles de Foumbot, Mbouda, Bafoussam à destination des grandes métropoles.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...