loader

Camerounaise des Eaux (CDE)

Camerounaise des Eaux (CDE)

Le 8 mai 2018, le contrat d’affermage signé le 18 dé- cembre 2007 entre l’Etat du Cameroun et la Camerounaise des Eaux (CDE) prendra fin. Il ne sera pas renouvelé. La première session de la commission chargée du suivi des opérations de clôture du contrat de mise en affermage du service public d’alimentation en eau potable des centres urbains et périurbains du Cameroun a eu lieu à Yaoundé du 21 au 23 juin dernier. A l’issue des travaux, des mesures ont été prises pour mettre fin au contrat d’affermage et encadrer la reprise des activités de la CDE par Cameroon Water Utilities (CAMWATER). « Il s’agit d’assurer la clôture technique du contrat d’affermage qui concerne l’inventaire, la valorisation et l’inscription dans les comptes des biens et droits affectés au service de l’eau, la restitution des biens de retour en état normal d’entretien et de fonctionnement à l’Etat, l’évaluation et la répartition des droits réciproques ». Les actions seront mises en œuvre à partir du 15 août prochain.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...