loader

Nord

Le BIP 2017 exécuté à 6%

S i la région du Nord  conserve la tête des  douze circonscriptions financières du  pays, la première réunion  de coordination des comptables publics pour l’exercice 2017, tenue à Garoua,  a affiché des chiffres pour  le moins préoccupants. Les  performances à mi-parcours  dévoilées,  montrent  en  effet que si le budget de  fonctionnement affiche un  taux d’exécution supérieur  à 50%, celui d’investissement  reste encore très bas avec  seulement 6,11% au 31 mai  2017. Dans le détail, le tableau  de  l’exécution  du  budget dans la région du  Nord affiche un taux d’engagement aux dotations  de l’ordre de 29,91%, avec  un taux de paiement qui  avoisine 88%. Ainsi, pour une  dotation globale de près  de  8,6  milliards  de  F,  on  enregistre 2,58 milliards de F  engagés, pour un paiement  global de 1 969 450 817F et  un reste à payer de l’ordre  de 283 735 899 F. Selon les  explications du TPG, Assana  Abakar, cet écart est lié à la  reforme sur la perception  des recettes fiscales par voie  bancaire,  qui  prive  ainsi  la trésorerie d’un volume  considérable de numéraires.  Pour le gouverneur de la  région du Nord qui présidait  cette cérémonie, il y a urgence pour les comptables  du  Nord  d’améliorer  ces  performances, en mettant  plus de célérité dans le traitement des dossiers. Par  ailleurs,  des  instructions  seront données pour que  chaque poste comptable  soit directement relié à la  fibre  optique  afin  que  la  remontée de l’information  soit instantanée, a précisé  Jean Abate Edi’i.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...