loader

Nord

Les détergents moussent bien

O découvre chaque  jour de nouvelles  marques. Nittol,  Good Maman, Ozil,  Banjo, Bril, Klin, Madar, Saba,  Madar, Blu, Elephant… La  liste est loin d’être exhaustive. Les ménagères et autres  consommateurs n’ont que  l’embarras de choix. Et pour  mieux appâter la clientèle,  les fabricants usent de mille  et une astuces. L’une des  ficelles les plus usitées étant  le facteur prix. Peu importe  la qualité des produits, les  prix proposés sont flatteurs.  Avec 25 F seulement, l’on  peut se procurer un sachet  de Saba de 15g. Celui de  25g est proposé à 50 F. Le  sachet de Blu de 30g coûte  75 F. Quant au détergent  Nittol par exemple, le prix  du sachet de 200g oscille,  en ce moment, entre 150 et  200 F sur les marchés de la  place, contre 250 F, il n’y a  pas si longtemps. Nombre de ces produits qui  inondent les marchés, échoppes  et autres étals de la région  viennent en grande partie  de pays asiatiques, à l’instar  de l’Inde, de la Malaisie, de  la Chine, entre autres. Pour  plus d’efficacité dans leurs  actions commerciales, les  fabricants et revendeurs  misent à fond sur la publicité.  Pour ce faire, des campagnes  promotionnelles, motorisées  ou pédestres sont régulièrement organisées au niveau  des  différents  marchés  périodiques, sur les places  publiques, les quartiers et  localités de la région. Du côté  de la délégation régionale  du Commerce pour le Nord,  les responsables au premier  rang desquels le délégué  régional disent être au fait  de la situation. Néanmoins,  le phénomène, arguent-ils,  reste pour l’instant encore  marginal et relativement de  moindre ampleur. 

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...