loader

Olivia Mvondo Boum II

Le manager aux multiples casquettes

« Kmerpad c’est le projet de toute une vie », confie Olivia  Mvondo Boum II, promotrice de la start-up, cofondée  avec trois autres Camerounais. Le parcours de ce manager est atypique. Diplômée de l’école de commerce IDRAC de Paris et de  l’Université d’Orléans entre autres, la promotrice de Kmerpad a travaillé dans de grandes entreprises telles que HP  et Siemens. Elle y a occupé respectivement les fonctions  de pilote de flux et de business administrator. Les raisons  du cœur l’amèneront à quitter ces emplois pour suivre son  compagnon en Ouganda. Mue par la fibre entrepreneuriale, elle transformera son garage en atelier de couture  où elle confectionne des vêtements pour bébés et des  tabliers qui allient style européen et africain. Toujours en  Ouganda, elle fera des chemises pour le mondial 2010.  Ces vêtements étaient réalisés dans le cadre du projet  Achanti, une start-up spécialisée dans la confection des  vêtements. Mais ici encore, Olivia Mvondo Boum II n’a  pas encore trouvé sa voie. Elle laisse de côté Achanti pour  se consacrer à Kmerpad. Dans un extrait tiré du petitjournal.com, elle dira : « J’ai  rejoint le Cameroun et je travaille tous les jours au développement de Kmerpad ». Dans son atelier, elle pense  à l’extension de son projet : « Nous voulons créer une  usine pour augmenter notre production, employer plus  de personnel et faire de Kmerpad une multinationale.  Nous voulons aussi valoriser notre production de coton».  Cette mère de famille a bien conscience des difficultés et  sollicite l’appui des pouvoirs publics. « On a semé une graine  florissante qui a reçu plusieurs distinctions à l’étranger.  L’accompagnement des pouvoirs publics est capital pour  la pérenniser », confie-t-elle

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...