loader

Construction du stade de Japoma

L’américain Aecom revient épauler Yenigün

C’est l’entreprise turque Yenigün qui a été retenue pour  la construction du complexe sportif de Douala-Japoma.  Projet évalué à 166 milliards de F avec comme bailleur de  fonds Eximbank Turquie. Depuis la signature du marché  en 2015, le projet piétine, en raison des manquements  observés chez le prestataire. Dans une interview accordée à Cameroon Tribune, Paul B. Bell, sous-directeur des  infrastructures et des équipements sportifs au ministère  des Sports et de l’Education physique confie que Yenigün n’a jamais construit de stade. L’entreprise turque a  soumissionné avec un partenaire américain, Aecom, très  solide en la matière. Partenariat qui a d’ailleurs milité pour  la sélection de Yenigün. Sauf que, une fois le marché signé, l’entreprise turque était seule responsable du projet.  Conséquence, les études n’ont pas été produites à temps.  Selon Paul B. Bell, le retour de l’américain Aecom dans le  projet est annoncé.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...