loader

Métaux

Le marché est très volatile

Les matières premières et les  métaux en particulier sont généralement cotées en bourse.  On distingue les métaux précieux comme l’or et l’argent,  cotés au London Bullion Market  Association (LMBA), marché  de référence. Les métaux non  ferreux (aluminium, cuivre,  plomb et zinc) ayant comme  marché de référence le London Métal Exchange (LME),  représente 80% des échanges  mondiaux. L’acier, l’inox ou  la ferraille ne font pas l’objet  de cotation en bourse mais  sont échangés par contrat de  gré à gré entre acheteurs et  vendeurs, ou par les intermédiaires des négociants.  Le marché est très volatile  sur les cours avec un fixing  deux fois par jour.  Pour le dernier mois, les cours  sur le marché international  sont globalement en hausse  avec une moyenne mensuelle  de +3,85% et une baisse observable de -1,92%. L’inox garde  la plus forte hausse à +8% et  le zinc la forte baisse -2,4%. Au  Cameroun la commercialisation  est faite par des collecteurs,  revendeurs et distribué sur  le marché local et même à  l’exportation.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...