loader

Des formations disponibles à l’OAPI

La quatrième édition se déroulera à Yaoundé du 17 juillet au 11 août 2017. La clôture des candidatures est prévue le 12 juin prochain. Cette formation s’adresse à toute personne désireuse de se familiariser avec les notions du droit de la propriété intellectuelle. Pour participer, il faut être titulaire d’au moins un baccalauréat de l’enseignement secondaire. Les enseignements, en français, seront dispensés par des formateurs spécialisés. En outre, des bourses couvrant des frais d’inscription, de transport et de séjour à Yaoundé seront offertes aux meilleurs candidats provenant de la région Afrique francophone. Le dossier de candidature comprend un formulaire de demande d’admission disponible en ligne, un CV détaillé, les copies certifiées conformes des diplômes et ou des relevés de notes de la classe de Terminale, une lettre de recommandation du supérieur hiérarchique du candidat, une lettre de motivation, un engagement écrit et signé du candidat indiquant qu’il peut subvenir à ses besoins au cas où il ne serait pas boursier et un autre engagement de la même forme où le candidat indique qu’il sera assidu et ponctuel à tous les enseignements. Le dossier complet sera déposé au siège de l’OAPI à Yaoundé, ou envoyé par e-mail à l’adresse apide@oapi. int, sous réserve de faire parvenir le dossier physique avant le 12 juin. Un courrier électronique sera envoyé aux candidats retenus au plus tard le 19 juin 2017.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...