loader

Solar-Ali: Le cuiseur solaire économique

Conçu par un ingénieur camerounais, ce four solaire est aussi une solution écologique pour la ménagè

es économies en perspective pour de nombreux mé- nages. Des tracas- series en moins aussi, grâce au cuiseur-solaire Solar-Ali. De l’avis de son inventeur, cette « solution énergétique à moindre coût pour les foyers », pourrait remplacer le feu de bois et autres cuisinières à gaz, qui servent à cuire les aliments. Ali Aoudou, ingé- nieur camerounais, a mis au point cette invention afin de remédier au problème d’ap- provisionnement en gaz do- mestique entre autres. Avec un système qui permet un chauffage jusqu’à 1000 de- grés, le cuiseur-solaire Solar-Ali concentre les rayons de soleil sur un point focal. La marmite posée sur ce point focal reçoit la chaleur qui va permettre la cuisson des aliments. Et l’inventeur d’affirmer : « l’eau bout à 100 degrés. Solar-Ali quant à lui peut fournir jusqu’à 1000 degrés, de quoi cuir n’importe quel aliment ». Pour fonctionner, ce four n’a besoin que de l’énergie du soleil. En sai- son des pluies ou en cas de faible ensoleillement, Solar-Ali fonctionne avec du charbon vert. Pour fabriquer son four-so- laire, Ali Aoudou utilise de la ferraille, une parabole, des baguettes en inox, des tubes de colle et des éponges métalliques douces. Pour l’assemblage de certaines pièces, l’ingénieur recourt aux services d’un soudeur. Le coût de fabrication de Solar-Ali est évalué à 120 000 F. Il est commercia- lisé à 150 000 F. Un prix jugé raisonnable par l’ingé- nieur : « Le prix d’achat de ce four-solaire est amorti au bout d’un an, avec en prime la garantie d’une source d’énergie gra- tuite et permanente ». Toujours de l’avis de notre interlocuteur, « comparativement aux so- lutions importées du même genre qui coûtent environ 400 000 F, Solar-Ali est nette- ment moins cher ». On peut repro- cher à ce four-solaire son poids, mais aussi sa capacité : il ne dispose que d’un seul foyer. Néan- moins, il reste utile dans la préservation de l’environ- nement par l’usage d’une énergie renouvelable.

Partager cet article

Commentaires

  • avatar
    1month ago

    Bonjour .nVotre contact ?

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Où en est le Cameroun dans sa lutte contre la pauvreté et les inégalités à l’aube du septennat des grandes opportunités ? La publication par le Fonds monétaire international (FMI) du Rapport pays n°18/256 en octobre dernier tente d’apporter des éléments de réponse aux problèmes de pauvreté et d’inégalités. A la lecture, le document fourmille de données et informations édifiantes. Les experts de l’institution financière internationale font parler les chiffres, mettent en relief des données à travers des...


The Partnership Agreement falls within the frame...


Le coordonnateur national du Programme de promotion de l’entreprenariat agropastoral des jeunes (PEA-Jeunes), Alfred Bela Tomo, vient de publier un communiqué dans lequel il invite les jeunes désireux d’investir dans le secteur agropastoral à être vigilants face à toute forme d’arnaque. Il note la circulation sur les réseaux sociaux d’un document qui appelle ces derniers à s’inscrire jusqu’à la fin du mois de novembre pour bénéficier d’un financement de 300 000 F. Il n’en est rien. Alfred Bela Tomo prie tout jeune évoluant dans un bassin ...