loader

La valeur des actions en baisse

xception faite de l’action SEMC dont la hausse a été très brève, mais qui reste stable, le marché a plutôt connu une chute pour les autres valeurs du compartiment des actions. Ce marché continu d’ail- leurs à subir la loi de l’offre. Malgré la baisse, on n’a pas enregistré de transaction sur les trois dernières séances de cotation. La capitalisa- tion boursière n’échappe pas à la tendance de baisse et perd 0,665%. Le point positif revient à l’action SO- CAPALM qui s’affiche comme valeur phare (blue chip) du marché en em- portant la totalité des ordres d’achat et la plus petite des baisses -0,004%. Dans le marché des obligations, ça n’a non plus été la grande activité. Les titres de l’Etat du Cameroun ECMR 02 et ECMR 03 sont confinés à une offre sans aucune demande. Mais, le marché obligataire lui-même est demeuré stable. La prise de risque est recommandée sur les valeurs à meilleur rendement et le coupon le plus élevé.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...