loader

Sud: Des tracteurs aux producteurs d’Ebolowa

Les machines leur ont été remises le 24 mai par le gouverneur du Sud, Félix Nguélé Nguélé.

Mercredi 24 mai 2017 à l’esplanade de la délégation régionale du MINEPAT, deux tracteurs et des accessoires, d’un montant de plus de 30 mil- lions de F cfa ont été remis à la chefferie d’Akak-Essatolo et au GIC des artisans d’Ebolowa « Force de nos bras ». « C’est une importante acquisition qui a été possible grâce à la bonne volonté du président Paul Biya et de son souci permanent de moderniser l’agriculture », a indiqué le Félix Nguélé Nguélé, gouverneur de la région du Sud. C’est lors de la récente tournée parlementaire effectuée dans la région et conduite par le très honorable Cavaye Yegue Djibril, président de l’Assemblée na- tionale que les leaders du GIC des artisans ont demandé et obtenu un tracteur. La chefferie d’Akak-Essatolo, qui abrite l’usine de montage desdites machines agricoles a obtenu son tracteur, à la suite d’une demande expresse auprès du MINEPAT. L’Etat, selon le gouverneur, a donc répondu favorablement à la requête des producteurs d’Ebolowa. Les trac- teurs et leurs accessoires ont été obtenus auprès de l’usine de montage en construction à Akak-Essatolo, non loin de la ville d’Ebolowa. Pour Félix Nguélé Nguélé, moderniser l’agriculture est aujourd’hui une nécessité. Et cette promesse tenue du chef de l’Etat à travers le MINEPAT encourage et réconforte les prises d’initiativesen faveur de la promotion l’agriculture de seconde génération, mais d’abord à produire plus, a-t-il relevé.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles Ă  lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...