loader

Ouest: Une solution technique aux baisses de tension

Le nouveau transformateur de 50 MVA doit améliorer la fourniture en énergie électrique dans certaine

Les baisses de tension sont régulières, sur- tout la nuit. Une journée ne passe sans que l’énergie électrique ne soit interrompue. Mais cette coupure ne dure pas longtemps; généralement trente minutes. » Ces pro- pos de Nina, comptable de formation résidant à Bangangté, résument la situation que vivent depuis plusieurs mois les popula- tions des villes de Bandjoun, Bangangté, une partie de Ndikiniméki, Bangourain, Massangam, Foumbot, Foumban, Mbouda, Dschang et une partie du Sud-ouest (Menji). C’est pour réduire le stress des populations et apporter une solution défini- tive à ces difficultés qu’Eneo vient d’installer, à Bafoussam, un nouveau transformateur d’une capacité de 50 méga volt ampère (MVA). L’ancien, d’une capacité de 36 MVA était utilisé à plus de 90% (surchargé) et ne parvenait plus à satisfaire la forte demande. A en croire Henri Marcel Ngi, sous-directeur attaché Réseaux Distribution à la direction régionale Ouest et Nord-Ouest d’Eneo, le nouveau transformateur réduit les baisses de tension (finies les ampoules qui semblent dormir) et permet d’avoir une autre plage pour ins- taller d’autres clients. A titre d’illustration: ce transformateur de 50 MVA peut permettre à l’en- treprise de servir sereinement des clients de la zone de Kouekong, en allant au stade omnisport de Bafoussam. De même, la ville de Fou- mban peut s’étendre avec la construction de nouvelles infrastructures sans qu’il n’y ait une difficulté au niveau de la qualité de la fourniture en énergie électrique. Ce nouvel équipement a été installé le 15 mai dernier pour un coût de 600 millions de Fcfa et ne concerne que 15% de la ville de Bafoussam. Il représente une augmentation de 28% des possibilités de transit d’énergie.  

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...