loader

Le déconnecteur automatique veille

Le « Tchak’s TV Guard » protège les téléviseurs contre les pannes en cas de surtension et de coupure

Les acteurs du secteur horticole du Cameroun viennent d’achever une formation de trois jours sur l’accès aux mar- chés locaux, régionaux et internationaux. C’était dans le cadre de l’atelier national de lancement du programme Fit For Market organisé à Douala et financé par le 11e Fonds européen de développement (FED) de l’Union européenne à hauteur de 20 millions d’euros, soit environ 13 milliards de F pour tous les pays ACP. Le programme a été conçu pour accompagner les entreprises de production et d’ex- portation de fruits et légumes frais et transformés. Il est conçu pour accompagner les entreprises de production et d’exportation de fruits et légumes frais et transformés. Avec l’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat éco- nomique (APE), il est utile aux opérateurs de cette filière de maîtriser les exigences des différents marchés qu’ils ciblent, en termes de réglementation et de certifications pour mieux rentabiliser leurs investissements. Réalité virtuelle Tony Smith crée une application mobile es ménages possédant un écran de télévision branché via un câble TV ou directement bran- ché sur une antenne pourront à l’avenir dormir tranquille. Un contrôleur automatique de tension, le « Tchak’s TV Guard (TTG) » vient d’être créée par Colbert Tchakouté, technicien réparateur de té- léviseurs. Cette invention va désormais permettre comme il l’explique, de séparer de 20 cm le câble tv (antenne TV) du poste téléviseur ou du décodeur. Dans le but de protéger le téléviseur contre les éventuelles pannes en cas de foudre ou de coupure de courant électrique. « A chaque fois que l’utilisateur met son poste téléviseur en arrêt manuel ou veille, chaque fois que la surtension engendrée par la foudre (danger) se présente sur le câble tv (antenne TV), chaque fois que la tension d’alimentation du réseau élec- trique devient inferieure à 110 V ou supérieur 250 V, le TTG déconnecte immédiatement de lui-même tous les appareils ménagers qui y sont connectés de source électrique, (télé- viseur, décodeur, amplifica- teur, DVD, etc....), explique l’inventeur. Le Tchak’s TV va désormais permettre d’éviter de toucher les câbles coaxiaux ou électriques pendant les orages au risque d’être électrocuté, de casser la boîte de réception d’image (tuner) en connectant et en déconnec- tant manuellement un grand nombre de fois le câble du téléviseur. D’autres avantages émanent de ce déconnecteur, dans la mesure où il va permettre d’éviter les destructions des appareils de fortune à cause des fluctuations du courant électrique, les incendies des habitations liés aux négligences dans l’utilisation des bougies pendant les délestages. De même, de prévenir les incidents liés aux retours brusques du courant électrique. L’invention permet d’éviter la destruc- tion des téléviseurs en état d’arrêt ou en veille à cause des surtensions générées par la foudre. Ce procédé intitulé « dispositif de connexion du câble tv du téléviseur ou du décodeur est protégé par le brevet d’invention à l’Organi- sation africaine de la proprié- té intellectuelle (OAPI) et a été publiée à l’Organisation mondiale de la propriété in- tellectuelle au nom de son inventeur Colbert Tchakouté.

Partager cet article

Commentaires

    List is empty.

laisser un commentaire

Autres articles à lire ...


Après les travaux préliminaires débutés e...


Le 30 octobre dernier à Yaoundé, les experts de la douane de l’Afrique centrale et de l’Ouest se sont séparés après deux jours d’échanges et de réflexions sur l’avenir de ce secteur névralgique, à l’aube de la création de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). L’élaboration des premiers contours du plan stratégique triennal 2019-2022 en vue de faciliter les échanges en est la principale résolution. L’option de la mutualisation des forces, à travers entre autres, l’harmonisation des régimes douaniers et la nu...


La Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA) tire la sonnette d’alarme. Le chiffre d’affaires des promoteurs des PME de la place est en baisse selon une récente étude réalisée en mars et avril derniers, disponible sur son site Internet. Sur un échantillon de 241 PME, 44,59% des chefs d’entreprises consultés dans le cadre de l’enquête baromètre 2018 reconnaissent une baisse de chiffre d’affaires en 2017.

L’enquête révèle en outre que les artisans ont été les plus affectés (65%) du fait des condition...